Je suis née à Paris en 1995 et j'ai grandi en région parisienne. Adolescente, je lisais que des mangas, surtout des shôjos. Je trouvais les héroïnes trop cools, stylées, avec du caractère et de la personnalité, dans un contexte qui m'était familier : la ville, l'école, à la maison. Ça m'a donné envie de faire des mangas, puis plus tard, de la BD.

 

Après un bac littéraire option arts plastiques et une mise à niveau en arts appliqués, j'accède à la formation de mes rêves : le DMA illustration, au LTAA Auguste Renoir, à Paris.

 

Mon projet de fin d’études est une fiction en bande dessinée sur les femmes d’Arabie Saoudite qui se battent pour obtenir des droits, dont celui de conduire une voiture. Il est publié en 2017, aux éditions Steinkis, sous le titre Conduite interdite. En 2019, avec Saison des Roses, éditions FLBLB, je décide de placer l’émancipation féminine au cœur d’un club de foot. L’histoire et les personnages sont inspirés des moments passés sur le terrain, mais aussi de mes souvenirs d’adolescente de banlieue, à une époque de la vie où l’on apprend à assumer ses choix. L’album reçoit le Fauve Prix du Public France Télévisions au FIBD 2020 (OMG!!!!!), le Prix Jeunesse Nouvelle-Aquitaine 2019, ainsi que le Prix Artémisia de l’émancipation 2020 et le Grand Prix Golden Globos à BD Colomiers. 

 

En 2020, je publie mon troisième album, Beethov sur Seine, éditions Steinkis, qui raconte mon immersion dans les coulisses d'un orchestre classique. Pas trop mon délire, et pourtant… je réalise à travers le récit de mes rencontres que la musique de Beethov me touche plus que prévue, et qu'elle résonne avec mes propres préoccupations sociales, politiques et écologiques.